Présentation du cabinet

Le domaine de spécialisation du cabinet est le droit fiscal.

Ses activités englobent :

  • la fiscalité des entreprises ;
  • la fiscalité des réorganisations de sociétés (mise en œuvre de fusions, scissions, scissions partielles, etc.);
  • la fiscalité des personnes physiques ;
  • la fiscalité des associations sans but lucratif ;
  • la fiscalité des entreprises non-résidentes et des personnes physiques non-résidentes et le droit fiscal international ;
  • la fiscalité mobilière et immobilière ;
  • la TVA ;
  • les droits d’enregistrement et les droits de succession ;
  • la fiscalité environnementale ;
  • la fiscalité régionale et locale ;
  • le contentieux fiscal administratif;
  • les relations avec l’administration fiscale (introduction de rulings fiscaux et assistance lors des contrôles fiscaux);
  • l’audit fiscal des PME (détection d’optimisations fiscales ou de risques fiscaux);
  • l’assistance à la préparation ou la revue de déclarations fiscales.

Pierre-François Coppens s’impose cinq règles d’or :

  1. Une tarification raisonnable et qui tient compte de la complexité du dossier ;
  2. Une honnêteté intellectuelle (pas de faux espoirs ou de montages fiscaux scabreux) ;
  3. Une écoute attentive du client couplée à une grande disponibilité ;
  4. Des réponses précises et complètes aux questions posées;
  5. une volonté d’allier en toutes circonstances enthousiasme et professionalisme.

 

  LE FORFAIT FIDUCIAIRE : NOUVEAUTE !!

 Le Cabinet Coppens propose depuis peu une formule qui concerne  exclusivement les fiduciaires et qui recueille déjà un certain succès.
  Il s’agit, moyennant un tarif  forfaitaire préférentiel, d’une supervision, à intervalles réguliers,  des dossiers fiscaux sensibles traités par la  fiduciaire.
  Le tarif est dégressif  selon la fréquence des supervisions : une fois par an, deux fois par an ou quatre fois par an.
 En une demi-journée, je vous propose de passer en revue certaines questions fiscales, de me plonger dans vos dossiers et de vous apporter une solution concrète ou un avis technique précis et actualisé.
  L’idée est de vous fournir une sorte de « second opinion » qui est souvent nécessaire en raison de la complexité et de l’évolution si rapide de la législation fiscale.
  Il y a toujours plus dans deux têtes que dans une seule.
 Pour éviter de transporter inutilement les dossiers, je me rends directement  sur place à la fiduciaire (les frais de déplacement ne sont pas facturés dans la zone Bruxelles et Brabant).
 

Me contacter

Les commentaires sont fermés.